Voir tous les vins

322.00 € HT   75cl

Acheter

Château Angélus 2017

BordeauxSaint-EmilionRouge

  • Le vin
  • L'Histoire
  • En savoir plus
  • C'est une jolie et harmonieuse histoire familiale que celle du Château Angélus. Car dans la famille de Bouärd, les anciennes générations sont toujours proches pour épauler celles qui ont pris le relai. Ainsi, le duo formé par Stéphanie de Boüard-Rivoal et Thierry Grenié de Boüard, qui a rejoint sa cousine l'an passé, accomplit un travail en parfaite symbiose avec le soutien de leurs pères.


    Les cloches qui ornent le fronton du château pourront sonner à l'unisson pour célébrer un joli millésime qui marque, aussi, la première année de conversion à l'agriculture biologique d'un 1er Grand Cru Classé de Saint-Emilion. Pour la famille, cette évolution est la suite logique d'un travail mené depuis plus de 15 ans visant à protéger son magnifique écosystème, à limiter les interventions et à mettre en place une réflexion pour transmettre aux générations suivantes un environnement préservé. Ainsi, Angélus a fait appel à un jeune biologiste, Benjamin Laforêt, dont la mission est de mener des essais pour mesurer l'impact du cuivre, utilisé dans l'agriculture biologique, sur les plantes et les sols. Il travaille notamment sur les mycorhizes, champignons qui se développent aux racines des vignes, en jouant un rôle déterminant dans le vignoble, notamment dans l'absorption des nutriments et de l'eau par la plante, dans la résistance aux stress environnementaux et dans l'agrégation des sols. L'équipe du Château n'hésite pas non plus à intégrer, de façon expérimentale, certains principes de la biodynamie et de la phytothérapie, comme l'usage d'huile essentielle d'orange amère contre le botrytis dans les vignes. 


    Cette année, privilégié par la nature, Angélus a été peu affecté par le gel du printemps et un important travail de sélection a été mené sur la petite surface touchée. L'été, sec mais assez frais, a permis une maturation lente et régulière des raisins, favorisant le respect et l'éclat du fruit. 


    «En bouche, les tannins sont serrés et soyeux, précis, en équilibre avec une chair tout en fraîcheur, qui apporte de l'énergie, appétence et longueur» , selon l'appréciation de Thierry Grenié de Bouärd.



    Superficie 
    39 ha


    Assemblage

    60 % merlot

    40 % cabernet sauvignon


    Sols 
    Argilo-calcaire sur la partie haute, 
    Argilo-sablo calcaire à flanc de coteau 

    Cépages 
    50 % merlot 
    47 % cabernet franc 
    3 % cabernet sauvignon 

  • Château Angélus tient son nom du vignoble d'où les vignerons pouvaient entendre les clochers de l'Angélus des trois églises environnantes : Mazerat, Saint-Martin de Mazerat et Saint-Emilion.

    Propriété de la famille de Boüard de la Forest depuis le XVIIIème, Angélus ne s'est jamais détourné de sa quête vers l'excellence.

    Grand Cru classé en 1954 puis Premier Grand Cru Classé B en 1996 sous l'impulsion d'Hubert de Boüard, il accède à la plus haute place du classement en 2012 rejoignant ainsi les prestigieux châteaux Ausone et Cheval Blanc.

    Hubert de Boüard a la volonté farouche de faire « des vins de plaisir » : élégants et au toucher de tanins soyeux. Mais Angélus c'est aussi un style : celui de la pleine expression d'un encépagement audacieux à forte proportion de cabernet-franc et l'exaltation d'un terroir d'exception, situé dans un cirque sur le pied de côte Sud de Saint-Emilion.


    Stéphanie de Boüard-Rivoal, la fille d'Hubert, et son cousin Thierry Grenié-de Boüard tous deux représentant la 8ème génération de la famille de Boüard de Laforest, incarnent désormais Angélus.

  • Taille du vignoble : 39 hectares 

    Sols : argilo-calcaire sur la partie haute, argilo-sablo-calcaire à flanc du coteau

    Encépagement : 50% Merlot, 47% Cabernet Franc, 3% Cabernet Sauvignon

    Conduite du vignoble : Culture raisonnée

    Densité moyenne : de 6500 à 7500 pieds / ha

    Vinifications : la fermentation se fait en cuves inox, béton et bois, ces dernières étant réservées aux meilleures parcelles de l'année, avec un système de régulation des températures (28 à 32°). Jean-Charles Dugos, le Maître de Chai, pratique ensuite une macération préfermentaire de 3-4 jours (thermorégulée ou carboglace) avant de procéder à une macération d'environ un mois.

    Elevage : 18 à 22 mois

    Tonnelier(s) : 3 tonneliers 


Acheter
  • Ajouter
  • Ajouter
Connexion
Déjà inscrit?

Mot de passe oublié ?

Pas encore inscrit ?
Créez votre compte
Identifiant invalide: veuillez saisir une adresse email
Mot de passe oublié ?
Saisissez votre identifiant
Création Vinium
  • Panier vide
Sous-total0.00 €
Frais de transport 0.00 €
Total de la commande 0.00 €
Ce site utilise des cookies. En poursuivant la navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus
x